Accompagner les professionnels pour les téléconsultations et poursuivre la coordination ville-hôpital Covid19

Plusieurs centaines de téléconsultations par jour sont réalisées à l’hôpital avec la nouvelle plate-forme régionale TéléO, opérationnelle depuis sept semaines. Près d’une centaine de nouvelles fiches d’orientation et de suivi des patients présentant des symptômes ou cas confirmés de coronavirus sont créées chaque jour, partagées par les médecins et infirmiers libéraux et si nécessaire les services hospitaliers.
 

La prise en charge des patients cas suspects ou confirmés Covid-19 nécessite un suivi très régulier et la coordination de plusieurs professionnels de santé, notamment les médecins et infirmiers libéraux et les équipes de différents services si une hospitalisation est nécessaire. Une fiche régionale numérique permet aux professionnels de santé qui participent aux soins d’un patient de partager en temps réel les informations sur l’évolution de son état de santé et, si besoin, de transmettre facilement à ceux qui assurent le relais.

3 600 professionnels de santé utilisent l’outil régional d’orientation et de suivi partagé Covid19 

Une aide à l’orientation, vers un maintien du suivi à domicile (ou en hébergement collectif type EHPAD) ou une hospitalisation est apportée en fonction des symptômes et des antécédents. Plus de 16 100 fiches ont déjà été créées, principalement entre mi-mars et début avril mais si le pic est passé, une centaine sont encore initiées chaque jour. Les dernières évolutions apportées à la fiche numérique visent à étendre son utilisation au sein de l’hôpital, pour les services des urgences, réanimation, soins intensifs et soins continus.

Autre pilier de la stratégie de prise en charge des patients durant l’urgence sanitaire, la téléconsultation a fortement progressé en mars et encore plus nettement en avril. En France, le nombre de téléconsultations remboursées par l’Assurance Maladie se situe autour du million par semaine et représente près d’un tiers des consultations médicales (moins de 1% avant mars).

50 000 téléconsultations réalisées par Téléo et Médicam

En Occitanie, la tendance est la même avec une particularité pour les établissements de santé et médico-sociaux : la mise à disposition accélérée d’un module de téléconsultation de la plate-forme régionale de télémédecine TéléO a permis à 31 structures (les 3 CHU, centres hospitaliers, établissements du secteur médico-social) de se lancer, plus tôt que prévu, dans cette pratique médicale à distance ou d’en étendre les usages. Près de 1500 médecins (pour la téléconsultation) et secrétariats médicaux (pour la préparation du rendez-vous) utilisent régulièrement TéléO, pour des patients non porteurs du Covid-19 ou d’autres maladies.

Les premiers retours d’expérience, en direct comme à travers les reportages récemment parus dans la presse, sont positifs et surtout confiants dans la pérennité de ces usages, hors contexte d’urgence sanitaire.

"L'idée de la technologie au bénéfice de soins à distance et l'alerte à distance c’est utile maintenant et évidemment ce sera utile après," indique Marc Penaud le directeur général de l'hôpital de Toulouse. » France 3 Occitanie

D’autres acteurs régionaux font le même constat : de nombreux professionnels découvrent la téléconsultation pour la première fois et se déclarent satisfaits. La solution numérique (Domoplaies) du réseau régional d’expertise et de coordination en plaies (CICAT Occianie) a également enregistré une augmentation d’activité d’un tiers, sur le mois d’avril, par rapport à 2019.

Accompagner la télémédecine en EHPAD et sécuriser les échanges

Utilisée essentiellement pour des patients personnes âgées, à domicile ou en EHPAD, cette solution intègre dorénavant Medimail pour les échanges sécurisés de messages. Les comptes-rendus, les propositions de plans de soins et autres échanges d'information sur les patients peuvent ainsi être envoyés de façon sécurisée. Les utilisateurs (professionnel de santé), qui n'ont pas encore de compte Medimail sont invités à en créer un.

TéléO, Domoplaies, Medicam… Dans le secteur médico-social, les équipes soignantes peuvent être amenées à utiliser pour leurs résidents différentes solutions de télémédecine, selon les équipements des médecins de leurs résidents. De nouvelles ressources sont mises à disposition des EHPAD (fiche MEMO, affiche, …) pour faciliter la pratique dans des conditions sécurisées. Pour les établissements qui développent la télémédecine dans le cadre du programme PÂSTEL (Télémédecine pour les personnes âgées), le groupement a renforcé l’accompagnement.