"Ça me facilite beaucoup le travail"

Les projets numériques au sein d’établissements de santé comme la Clinique des Pyrénées sont portés par les équipes internes avec l’accompagnement du GRADeS. Témoignage du Responsable technique et SI, Laurent Monrouzies.
 

La Clinique des Pyrénées est un établissement indépendant de Soins de Suites et de Réadaptation spécialisé dans la prise en charge des Personnes Agées Polypathologiques. Avec plus de 100 lits, elle est pourvue d’un service d’hospitalisation de jour de près de 20 places. Son service de Médecine permet d’accueillir des patients gériatriques directement adressées par les généralistes.

Laurent Monrouzies est responsable technique et SI à la Clinique des Pyrénées. Il est responsable de la maintenance du bâtiment, du système informatique, des réseaux internes et de la sensibilisation à la sécurité des utilisateurs. Il s’occupe aussi du dossier patient informatisé (DPI), de toutes les interconnexions avec les outils numériques et des serveurs de la clinique.

A quelle occasion avez-vous lancé la collaboration avec le GRADeS e-santé Occitanie ?

Au départ, c’était avec la messagerie sécurisée, nous avons interconnecté notre serveur de messagerie interne à Medimail. Nous avons donc dû travailler avec le GRADeS pour le paramétrage, car nous utilisons une solution opensource « BlueMind », qui n’était pas connue par le GRADeS.

À la suite de cela, nous avons collaboré sur l’espace numérique de santé, maintenant le GRADeS nous accompagne sur le développement de SPICO pour la coordination et bientôt nous allons faire de la télémédecine dans le cadre du programme Pâstel.

Dans le cadre du Ségur du numérique, le GRADeS nous accompagne sur notre feuille de route.

Quelle sont vos travaux en cours pour le nouvel espace numérique "mon espace santé" ?

C’est un outil très intéressant sur lequel nous avons commencé à travailler depuis presque un an. Nous visons l’atteinte des prérequis sur les services socles DMP pour le partage des documents très prochainement. Nous travaillons activement également sur l’interfaçage avec la Messagerie Sécurisée avec les patients. En effet, nous sommes en cours de déploiement DMP v2 avec notre solution Hôpital Manager de notre éditeur Softway Medical. Bientôt, Medimail sera interconnecté avec notre serveur de messagerie et notre DPI pour pouvoir inclure les nouveaux usages de la MSS.

Quel regard portez-vous sur les accompagnements de proximité des animateurs territoriaux ?

Pour un petit établissement comme nous (Près de 80 Equivalent Temps Plein – ETP), c’est une aide sur laquelle on peut s’appuyer. Quand j’ai un problème j’appelle ou j’envoie un mail et j’ai une réponse rapide ; ça me facilite beaucoup le travail. Sans le GRADeS et les animateurs territoriaux, nous n’en serions pas là où nous en sommes aujourd’hui, cela ne serait pas faisable à notre niveau.