Campagne "« Pour ma santé, je dis oui au numérique"

Le Ministère des Solidarités et de la Santé par sa Délégation ministérielle au Numérique en Santé (DNS) lance une campagne nationale auprès de tous les Français pour renforcer le lien de confiance et mettre en avant les bénéfices du numérique en santé dans le respect des droits des usagers et des bonnes pratiques des professionnels. 

Prise de rendez-vous, démarches de préadmission, consultation ou suivi médical à distance, réduction des examens superflus... Le numérique en santé fait évoluer les pratiques vers plus de qualité dans la prise en charge des patients, de coordination pour les professionnels et de fluidité pour tous. Renforcés par leur essor sans précédent durant la crise sanitaire, les apports du numérique en santé ne sont plus à démontrer et sont résolument encouragés par les pouvoirs publics. Ce soutien s’accompagne d’une vigilance constante, en particulier sur la confidentialité des données de santé et leur partage, la sécurité et la transparence de leur traitement ou encore l’accompagnement via l’information aux patients. 

L'enjeu de la confiance dans le numérique en santé 

Constatant que les bénéfices du numérique en santé sont encore en partie méconnus et que les professionnels comme les patients et usagers expriment parfois la crainte d’une relation soignant-soigné « déshumanisée », la cellule ministérielle dédiée à l’éthique du numérique en santé mène une campagne d’information « Pour ma santé, je dis oui au numérique". Cette campagne s’articule autour de 4 pastilles vidéos mettant à l’honneur la confiance de Patrick, Maya, Marion et Agnès dans le numérique en santé et les garanties qu’il offre. 

L’objectif est de créer la confiance, facteur d’adhésion, et d’encourager les usages du numérique en santé en l’inscrivant dans une éthique responsable et respectueuse des droits et devoirs de tous.

 

Pour leur santé, Patrick, Maya, Marion et Agnès disent "OUI AU NUMÉRIQUE !"

  • Patrick, doit se faire opérer. Avec la préadmission en ligne, il gagne du temps  et du confort à son arrivée à l’hôpital, et ses informations sont 100% sécurisées !
  • Maya, enceinte de 6 mois, a un malaise sur son lieu de vacances. Le médecin urgentiste qui intervient dispose des autorisations pour accéder au Dossier Médical Partagé (DMP)  de Maya. Il a ainsi connaissance de toutes les informations qui lui permettent de prendre rapidement les bonnes décisions, et envoyer ensuite son compte-rendu par messagerie sécurisée au gynécologue de Maya.
  • Marion, inquiète pour son fils malade, obtient un rendez-vous auprès de son médecin pour une téléconsultation - 100% prise en charge. Il lui adresse une ordonnance numérique de manière sécurisée. Elle n’a plus qu’à trouver, en deux clics, un kiné dans son quartier, grâce au service de géolocalisation proposé par Santé.fr.
  • Agnès obtient des informations rassurantes sur son risque de cancer du sein.  Son médecin s’appuie sur l’analyse statistique de données de femmes qui ont les mêmes caractéristiques qu’elle. Du coup, elle décide de partager à son tour ses propres données, de manière anonyme. Elle participe ainsi au progrès de la recherche médicale et à l’amélioration de la santé de tous.