Covid 19 : La réponse régionale à l’épidémie s’appuie aussi sur les services numériques de santé.

L’Agence Régionale de Santé, le Groupement e-santé Occitanie, l’URPS Médecins et l'ORU renforcent les services numériques pour appuyer les professionnels de santé face à l’épidémie Covid-19. Plusieurs chantiers sont menés de front.

Les objectifs prioritaires sont d’assurer un déploiement rapide de la téléconsultation, des échanges sécurisés entre professionnels de ville et de l’hôpital, la centralisation et l’automatisation des disponibilités en lits critiques, l’orientation des patients qui doivent être hospitalisés et la mise en œuvre d’un télésuivi partagé entre médecins et infirmiers pour les patients en surveillance à leur domicile.  

Déploiement rapide de la téléconsultation

La téléconsultation est devenue incontournable pour la prise en charge d‘une partie des patients, confinés à leur domicile ou ne pouvant pas se déplacer. Cette pratique médicale à distance est recommandée pour limiter les risques de contamination, notamment de patients souffrant de maladies chroniques et pour suivre les patients infectés ou potentiellement infectés par le virus.  

Un service de téléconsultation est mis à disposition des établissements de santé d’Occitanie, et ce au moins jusqu’au 30 juin prochain. La plateforme régionale de télémédecine, Téléo, assure l’accès à une solution sécurisée, sans frais pour les établissements. Le service comprend également une prestation de mise en place de la solution par établissement (sessions de formation à distance, création des comptes, etc.) et un support renforcé et disponible pour les patients. Le déploiement de cette solution s’effectuera en priorité sur les centres infectieux de référence (centres Covid-19 niveaux 1 et 2).  

Pour les médecins libéraux, la solution de téléconsultation Medic@m, proposée par l'Union Régionale des Professionnels de Santé (URPS) médecins libéraux Occitanie, est recommandée par l’ARS Occitanie. Elle est accessible, sans frais, via un navigateur web et via smartphone "à tous les médecins disposant d’une adresse MSSanté “.  Aucune installation n'est requise. Ces téléconsultations, réalisées à l’initiative du professionnel de santé, s’inscrivent dans les conditions dérogatoires liées à l’épidémie : les personnes atteintes ou potentiellement infectées par le coronavirus pourront en bénéficier même si elles n’ont pas de médecin traitant pratiquant la téléconsultation ni été orientées par lui ni ne sont connues du médecin téléconsultant. 

Echanges sécurisés entre professionnels de ville et l'hôpital

Les équipes MSSanté s’organisent pour renforcer leurs capacités de création de comptes et répondre aux demandes pour sécuriser leurs échanges entre professionnels de santé. Ainsi les établissements de santé nous contactent pour créer des boîtes mails organisationnelles pour la gestion de l’épidémie, via la solution régionale de messagerie sécurisée de santé (Medimail). Ces boîtes aux lettres spécifiques permettent d’identifier, prioriser et sécuriser les échanges relatifs aux alertes entre les professionnels de santé ville et hôpital. Nous nous mobilisons pour répondre aux demandes des établissements et des professionnels de santé, en fonction de leurs organisations locales. 

Centralisation et automatisation des disponibilités en lits critiques

La gestion des places dans les services hospitaliers constitue un enjeu majeur pour la prise en charge des patients dans ce contexte d’épidémie. La disponibilité des lits en réanimation, soins intensifs et surveillance continue sur toute la région Occitanie est d’ores et déjà visible par les professionnels sur l’espace pro de l’ORU Occitanie. Ces informations sont mises à jour de manière régulière en manuel ou automatique par les établissements sanitaires de la région. L’équipe ROR accélère le déploiement de la remontée automatique des informations sur les lits chauds pour pouvoir assurer une vision quasiment en temps réel de la disponibilité des places dans l’outil régional ROR (Répertoire Opérationnel des Ressources), conformément aux recommandations nationales. Les établissements qui ont le plus de lits chauds seront contactés en priorité. Une synchronisation entre le ROR et l’espace pro Oru Occitanie a été mise en œuvre afin de supprimer toute double saisie pour les établissements. 

Orientation des patients qui doivent être hospitalisés

Les services MCO (médecine chirurgie obstétrique) impliqués dans le dispositif plan blanc peuvent avoir besoin d’orienter des patients sans délais, dès que leur état de santé le permet, vers des services SSR (soins de suite et de réadaptation) et HAD (hospitalisation à domicile). L’outil ViaTrajectoire (module sanitaire) va donc intégrer un nouvel indicateur « plan blanc » qui permettra d’identifier rapidement ces patients prioritaires. 

Mise en oeuvre d'un télésuivi partagé entre médecins et infirmiers pour les patients en surveillance à leur domicile

Pour les patients, hospitalisés ou non, cas confirmés ou suspects d’être atteints du Covid-19, les équipes médicales et paramédicales pourront s’appuyer sur un outil de télé-suivi et d’orientation en cours de développement par e-santé Occitanie en partenariat avec ORU Occitanie. L’évolution de l’état de santé du patient sera ainsi étroitement monitorée pour qu’il soit orienté vers les niveaux adaptés de prise en charge, si nécessaire. Un déploiement généralisé sur l’ensemble des médecins et infirmiers libéraux de la région est en cours de préparation. 

Consultez la page spéciale pour plus d’informations sur toutes ces actions. 

Les équipes du Groupement e-santé Occitanie sont donc mobilisées pour participer à la réponse régionale. La mise en place du télétravail généralisé permet d’assurer la continuité de service.