Démarrage de Mon espace santé : l’accompagnement de proximité en Haute-Garonne.

La Haute-Garonne s’est lancée, premier département pilote pour ce projet national avant un déploiement national début 2022.  L’accompagnement de Mon espace Santé est en partie assuré par les animateurs territoriaux en lien avec les équipes (MSS, identito-vigilance...).
 

Piloté par le ministère des Solidarités et de la Santé et par l’Assurance Maladie au niveau national, le projet Mon espace santé est porté en région par l’ARS et mis en œuvre depuis quelques semaines en Haute-Garonne par la CPAM 31 et le Groupement e-santé Occitanie. Benjamin André, animateur territorial en charge de ce projet au sein du Groupement, explique les actions en cours.

« Nous sommes en contact de proximité avec les professionnels des établissements sur de nombreux projets du numérique en santé, il était donc logique que nous élargissions cet accompagnement à la mise en œuvre de Mon espace santé. D’après nos premières interventions, l’accueil de Mon espace Santé par les professionnels est très positif, ils y voient de nombreux avantages. »

Une réponse aux attentes des professionnels

« Dans un premier temps, nous sensibilisons les professionnels sur l’enjeu de cette innovation, qui répond à plusieurs de leurs attentes. Les soignants vont pouvoir échanger de manière numérique et sécurisée avec le patient. Autre avantage, le volet Documents de Mon Espace Santé contiendra les informations médicales essentielles. Ouvert automatiquement, sauf refus de l’usager, ce volet Documents sera généralisé. L’automatisation du transfert de certains documents, comme la lettre de liaison ou les comptes-rendus d’hospitalisation et de consultation, permet une alimentation régulière des Documents. »

Un accompagnement technique

« Ensuite, il faut accompagner l’établissement sur l’intégration technique dans l’environnement SI local et sur l’organisation des admissions. Les animateurs territoriaux ont alors principalement pour interlocuteurs les Directions des Systèmes d’Information (DSI) et les professionnels qui réalisent les admissions. L’accompagnement débute sur un périmètre pilote de 20 établissements de santé en Haute-Garonne, il sera ensuite élargi aux établissements du secteur médico-social et à toute la région. De son côté, l’Assurance Maladie prend en charge l’accompagnement des professionnels de santé libéraux.

4 parcours d’usages

« Nous allons également travailler sur des parcours d’usages. 4 parcours ont été retenus en Occitanie pour préciser les usages de Mon espace Santé : personnes âgées, personnes en situation de handicap, parcours cancer, couples-mère-enfant-jeunes. Par exemple, nous détaillerons pour un patient nécessitant une prise en charge pour un cancer comment est utilisé Mon espace santé, par le citoyen comme par les professionnels, à différentes étapes (prise en charge à domicile, hospitalisation, soins de suite, …).

Les retours d’expériences sur le déploiement et les parcours d’usage alimenteront le projet national Mon espace santé avant la généralisation en 2022.