L'appel à projet tiers lieux d'expérimentation

Cet appel à projet doté de 63 millions d’euros sur 4 ans pour mettre en place 30 tiers-lieux d'expérimentation dans les organisations de soins et y financer 100 expérimentations d'ici 2025.

Lors de l’étape occitane du Tour de France de la Stratégie d'Accélération Santé Numérique,  à Nîmes et Montpellier les 24 et 25 février 2022, Matthieu Faure, directeur de projet à la DNS (Ministère des solidarités et de la santé), a lancé l'appel à projets Tiers Lieux d'expérimentation (l'une des actions de la feuille de route SASN). Cet appel à projet doté de 63 millions d’euros sur 4 ans enclenche un dynamique pour favoriser l’émergence de solutions innovante, d’une part en faisant émerger des tiers lieux pour le numérique dans les organisations de soins, d’autre part en co-financement des expérimentations.

L'appel à projets est lancé

Le premier volet de l’appel à projet vise à créer une trentaine de tiers lieux d’ici 2024, en assurant la représentativité des secteurs et des territoires. L’Etat apporte des financements, à hauteur de 29 millions d’euros, pour structurer et animer ces tiers-lieux.

L’Etat assure également le co-financement des expérimentations, qui seront menées par les tiers lieux et les partenaires. Ce deuxième volet de l’appel à projet est doté de 30 millions d’euros, pour une centaine d’expérimentations d’ici 2025.

Ce financement sera déployé en trois vagues sur 4 ans avec dès 2022 un objectif de 10 tiers lieux et 10 projets.

Qu’est-ce qu’un tiers lieu d’expérimentation ?

Le rôle de ces tiers lieux est de tester et évaluer en conditions réelles de nouvelles solutions numériques ou de nouveaux usages de solutions existantes, en engageant dès la conception une démarche collaborative.

Les tiers lieux d’expérimentation réunissent une diversité d’acteurs (professionnels du monde de la santé, usagers, patients et/ou volontaires sains, aidants, collectivités, entreprises, fournisseurs de solutions numériques, chercheurs, méthodologistes, économistes, chargés de valorisation, etc.) pour mettre en œuvre les expérimentations, les évaluer et contribuer à leur accès au marché. Un tiers lieu est donc avant tout une démarche impliquant toutes les parties prenantes, notamment les bénéficiaires, les patients, et les usagers.

Ces Tiers lieux seront financés pour : 

Tester l’usage de nouveaux services numériques en santé en vie réelle et bénéficier du retour d’expérience des utilisateurs (impact, acceptabilité, ergonomie, etc.) ;
Mener des études de besoins des usagers ;
Mesurer les bénéfices médico-économiques des solutions testées ;
Accompagner le déploiement et l’accès au marché des solutions ayant fait la preuve de leur impact ;
Associer les professionnels et personnes concernées dans la co-conception des solutions.

Comment candidater ?

Toute organisation de soin (structures sanitaires et médico-sociales publiques ou privées, en ville ou en établissement) ainsi que les acteurs de l’innovation (intégrant une structure de santé sanitaire ou médico-sociale) peuvent candidater à cet appel à projet, il est également possible de former un groupement d’unités de soins afin de fournir différents terrains d’expérimentations et/ou de constituer un consortium incluant des incubateurs, des chercheurs, des livings labs, des acteurs publics nationaux locaux (collectivités, ARS, GRADeS, …).

La première vague de l’appel à projets s’ouvre jusqu’au 25 mai 2022. Un webinaire de présentation est proposé le 22 mars à 9h30.